Navigation – Plan du site

La gestion durable des zones côtières et marine : nouveau discours, nouvelles durabilités, nouvelles frontières

Avant-propos
Daniel Peyron et Gérard Blanchard

Texte intégral

1Le colloque interuniversitaire «  la gestion durable des zones côtières et marine : nouveau discours, nouvelles durabilités, nouvelles frontières », co-organisé par l’École Supérieure de Commerce de La Rochelle et l’Université de La Rochelle, a fourni une opportunité de voir se construire une véritable collaboration entre les acteurs de la Gestion Intégrée des Zones Côtières et Marines (GIZC), un concept à géométrie variable. En effet, tant les gestionnaires, les politiques que les scientifiques ont pu discuter de ce concept, de ses rôles et des territoires les plus aptes à porter ce projet de développement durable. La nécessité de mieux asseoir les politiques de valorisation de la durabilité du territoire de la GIZC et de promouvoir cet espace au-delà de la mer territoriale, en tenant compte des exigences écosystémiques et socio-économiques et de la stratégie pour le milieu marin, pilier environnemental du développement durable a été souligné maintes fois au cours du colloque.

2Nous remercions chaleureusement Mahfoud Ghezali, professeur-émérite à l’Université du Littoral, Agnes Michelot de l’Université de La Rochelle et Jean-Marie Hazebroucq de l’Ulco, qui ont su réunir un tel aréopage de chercheurs, tant en droit, en science de gestion, en science politique, en biologie qu’en géographie. Issus de plusieurs universités, ces chercheurs ont tous exposés leurs propos de façon remarquable. Ces exposés, publiés dans la célèbre revue électronique Vertigo qui occupe une place prestigieuse sur les espaces canadiens et Nord Américains, promettent de précieux enseignements.

3La richesse de l’analyse est bien au rendez-vous et rend compte notamment des difficultés à concilier les trois piliers du développement durable que sont l’économie, l’écologie et le progrès social, tout en prenant la mesure des rapports conflictuels existant entre ces « trois sœurs rivales du développement durable », selon la belle formule Jacques Theys.

4À cet égard, soulignons que sur le plan méthodologique, le concept même de GIZC est un formidable appel à la concertation interdisciplinaire et ce, autour d’une dynamique de gestion. La GIZC est également un puissant levier pour inciter les chercheurs à promouvoir leur capacité de partager leur propre connaissance et leur faculté d’analyse.

5La GIZC, qu’elle soit appliquée à l’échelle internationale, nationale, communautaire ou locale, comme ici, à La Rochelle, constitue bel et bien un objet d’étude, que se partagent plusieurs disciplines scientifiques. Dans le même sens, nous remarquons que les concepts fréquemment utilisés tel que « projet de développement », « territoire » et « gestion intégrée », peuvent être parfaitement être un champ d'intervention de la science de gestion.

6Assurément la GIZC incarne, tel que le suggère l’une des conclusions d’évaluation de la Commission européenne, «une exigence vitale pour s’orienter vers un nouveau modèle de développement et en même temps la condition essentielle du développement durable des zones côtières». Dans cette perspective, ce « nouveau paradigme » appelle à investir, de façon interdisciplinaire, un vaste et inépuisable champ de recherche. Ce colloque et la publication qui le couronne ouvrent, nous le souhaitons, une première page dans un programme interuniversitaire à construire ensemble.

7Retenons en l’augure.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Peyron et Gérard Blanchard, « La gestion durable des zones côtières et marine : nouveau discours, nouvelles durabilités, nouvelles frontières », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Hors-série 9 | Juillet 2011, mis en ligne le 12 août 2011, consulté le 02 décembre 2016. URL : http://vertigo.revues.org/11043

Haut de page

Auteurs

Daniel Peyron

Directeur Général du Groupe, SUP de CO La Rochelle

Gérard Blanchard

Président de l’Université de La Rochelle

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page